Mediatwits, Aereo et Netflix

par Suzanne Lortie le 25 avril 2014
{lang: 'fr'}


J’ai écrit deux articles sur Aereo cette année pour le blogue Écran de veille de l’escouade de veille du Fonds des médias du Canada.

Aereo est un service américain proposant la location de mini-antennes, grosses comme une pièce de 10 cents, destinées à remplacer les antennes traditionnelles et les oreilles de lapin. Ces antennes sont storées dans des centres, et sont reliées par Internet aux ordinateurs, tablettes et autres appareils domestiques. Elles captent, en vue de la transmission en direct ou d’un enregistrement, les signaux hertziens disponibles gratuitement. Chaque abonnement est géolocalisé, coûte très peu cher et promet une qualité HD. Aereo est implanté dans six marchés locaux, dont Boston et New York, mais a été stoppé dans sa progression par plusieurs poursuites de la part des géants de la distribution câblée et des géants de la trempe de la NFL et de la MLB , malgré deux victoires initiales. Le cas est maintenant devant la Cour suprême, et un jugement est attendu en juin.

 

Cette semaine, les audiences portant sur ce cas complexe ont commencé, remettant les projecteurs sur l’avenir de la gratuité des signaux hertziens, sur les modèles de distribution traditionnels en Amérique du nord, sur la concurrence.

Le fabuleux projet Mediashift, ne s’enfargeant pas dans le packaging léché des programmes traditionnels ou dans les nouveaux codes des webséries, propose l’enregistrement d’une conversation via Google+ entre analystes et commentateurs, les Mediatwits, conversation par ailleurs très intéressante. En gros, on y discute modèle d’affaires, avenir du storage des signaux dans le nuage, technologie du dernier mille, etc. On y discute aussi de Netflix, AT&T, et autres joueurs importants. Alors que le CRTC mène une vaste consultation auprès des consommateurs canadiens, la discussion aux États-Unis a plusieurs kilomètres d’avance.

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS